Crédits photo : KLAUS STÖBER / CEAAC
InstallationA travers l’arbre
Par
  • Stephan Balkenhol
2018/04 - 161 rue Mélanie

"Mes sculptures ne racontent pas d'histoires. Il y a quelque chose du secret. Ce n'est pas à moi de le révéler mais au spectateur de le découvrir." S. Balkenhol

Ces personnages, à la fois imaginaires, mi-hommes, mi-animaux, et trans-historiques, puisqu'ils combinent des attitudes modernes et des postures reconnaissables de la tradition picturale, baignent dans une certaine énigme. Stephan Balkenhol sculpte des individus que l'on pourrait qualifier de silencieux : pas d'éclat psychologique apparent, mais une retenue intérieure permanente. Cette absence de profondeur psychologique est d'autant plus accentuée par la quasi-absence de profondeur sculpturale : ce n'est pas fortuit si les personnages ne sont pas taillés en relief par rapport au fond neutre bleu mais en réserve. Ces figures se dérobent à moins qu'elles ne tentent d'émerger à la surface. Elles ne reposent pas au sol et flottent dans l'espace de représentation de la même manière qu'elles flottent dans une temporalité indéfinie si ce n'est qu'elles sont hic et nunc. Pour autant, le dispositif mis en scène par l'artiste semble imposer une certaine distance, comme si nous surprenions quelque sacra conversazione cryptique et païenne à laquelle nous ne sommes pas conviés, car ces figures oscillent entre divinité et humanité. Mais l'attirance prend le dessus au point de nous inviter à les rejoindre, dans un espace imaginaire où le bleu du cœur de l'arbre se confond parfois  avec celui du ciel...

161 Rue Mélanie, 67000 Strasbourg, France Itinéraire

À découvrir également