Crédits photo : ALBERTO FERRERO
InstallationCimetières des naufragés
Par
  • Ian Hamilton Finlay
2018/04 - 3 place du Château Avec Les Cimetières des Naufragés, Finlay reprend une publication de 1981 : sur la première des quatre pages du cahier violet, on pouvait lire : "Les Cimetières Des Naufragés"(sic) et sur la feuille de papier bleu à l’intérieur : "Symbolisme". Ce thème a paru à Finlay le plus propre à s'intégrer dans le jardin médiéval du Musée de l'Œuvre Notre-Dame où des parterres de plantes aromatiques alternent avec des parterres de fleurs. Contre les murs sud et est, sont appuyés des pierres tombales datant dans l’ensemble des 14e et 15e siècles. Au milieu du jardin, Finlay a placé une grande dalle de grès rose sur laquelle se trouve inscrit le titre que nous avons cité. Voici comment il explique son travail : "Dans certains cimetières de Grande-Bretagne, on trouve des "cimetières de naufragés" - des marins dont les corps ont été perdus en mer. Dans cette œuvre, les cimetières sont comparés aux techniques du symbolisme. Et les mots, à l’origine présentés sous une forme imprimée, sont à présent inscrits sur une pierre "tombale" entourée de lierre" [...] La référence explicite au symbolisme doit être entendue dans deux sens : celui d'un mouvement artistique où le thème de la mort et de l’eau – Ophélie" est particulièrement prégnant ; mais aussi dans celui d'un fait linguistique. Un signe qui représente une réalité absente, c'est la définition même de la métaphore, en tant qu'association substitutive. [...] La pierre tombale mentionnant les naufragés serait elle-même à entendre comme seule réalité encore tangible, donc véritable support du deuil. 3 Place du Château, 67000 Strasbourg, France Itinéraire

À découvrir également