Crédits photo : Tim Marsh
ArchivesUsual suspects 2018/05 - Le MUR Strasbourg

"Pour cette pièce, j’ai voulu utiliser un procédé assez nouveau pour moi. J’ai l’habitude de peindre des formes de couleur, soulignées de motifs formant des formes simples. Pour cette peinture j’ai voulu que ces motifs fassent partie intégrante des figures, ce qui compliquait un peu la chose si je voulais que le rendu soit propre et net. Pour les figures, j’ai choisi des designs que j’avais réalisé en prints, mais jamais faits sur mur. C’est désormais chose faite !"

TIM MARSH
Tim Marsh est né à Paris en 1984. À l’âge de 5 ans, il se passionne pour les sports extrêmes, qui le mènent à faire partie intégrante du monde du Roller depuis 1996. Il puise une grande partie de son inspiration dans la capoeira qu’il pratique 15 ans durant, exprimant ainsi une exploration des modèles tribaux dans ses travaux graffiti à cette époque. En 2006, il intègre l’industrie de la mode en tant que créateur de tendances pour les marques de prêt-à-porter, et dirige la section mode de Snatch Magazine jusqu’en 2009. Dès lors, l’artiste affirme une préoccupation plus personnelle, caractérisée d’abord par la réalisation de toiles. Celles-ci évoquent une mise en abîme conceptuelle des souvenirs de son enfance, par représentations ludiques et cinétiques d’animaux emblématiques. Il déploie donc une spécificité architecturale et compose ses œuvres sur la base d’un réseau complexe et dynamique de formes géométriques, motifs et lignes qui placent le mouvement et la profondeur de ses œuvres 2D. Ses réalisations distillent une notion scénographique considérant une palette de couleurs rétros, qu’il exprime à la bombe, peinture et Posca. On retient de ses compositions la mixité et la pluralité des techniques, révélant le motif par des utilisations de matériaux et médiums spécifiques comme le scotch, les pochoirs et godets pour les plus récurrents. L’artiste expérimente de nouveaux supports par la pratique incessante d’expérimentation de son processus, faisant écho notamment à son parcours de sportif, il peint sur des planches de surf ou des objets de conception fonctionnelle. Inspiré par l’espace urbain il exprime son iconographie ensuite sur les murs, en grand format. En 2009, il se passionne pour le lightpainting et travaille avec de grandes marques telles L’Oréal, Smart Cars, Kenzo… Il est exposé en France, à Malte et à Paris. Il vit et travaille désormais entre Paris et Barcelone où il développe sans cesse ses expérimentations et recherches.

 

3 Rue de Sarrelouis, 67000 Strasbourg, France Itinéraire

À découvrir également