Crédits photo : BENOIT LINDER / FRENCHCO
InstallationSans titre
Par
  • Mario Merz
2018/04 - 1 Place Jean-Hans Arp Cette œuvre à l'apparence abstraite est l'expression d'une expansion dynamique dans l'espace, expression qui pour Merz, est observable dans la nature et dans la culture des hommes, et de fait, si elle était connue et maîtrisée, elle permettrait une nouvelle harmonie entre la culture et la nature, les hommes et le monde. Placer la suite de Fibonacci entre les voies du tramway, c'est introduire dans la rigueur d’un tracé favorisant une vue en perspective, l'asymétrie de l'expansion. [...] En quelque sorte, Mario Merz représente symboliquement un nouvel espace : celui de la vitesse. La suite de Fibonacci est à la fois régulée et progressive, c'est pourquoi elle est en concordance avec le déplacement, la prise de vitesse des rames, comme avec le sentiment de la vitesse qui s'accélère lorsque deux rames se croisent.

Mario Merz avait fait placer dans le sol, entre les deux voies du tramway des caissons abritant des diodes électroluminescentes faisant apparaitre en couleur rouge la suite numérique de Fibonacci (surnom du mathématicien italien, Léonard de Pise (1175-1240)). Malheureusement très vite, cette suite de Fibonacci n'a plus été visible pour des raisons techniques. Elle a alors été transposée sur la verrière du MAMCS.
1 Place Hans-Jean-Arp, 67000 Strasbourg, France Itinéraire

À découvrir également