InstallationIL BISCO GUARDA E ASCOLTA
Par
  • Claudio Parmiggiani
2018/04 - Parc de Pourtalès

"Dans ce bois, les arbres sont philosophes ; l'énergie y converge et s'y concentre comme en un cerveau cosmique qui absorbe tout ce que l'on regarde et tout ce que l'on dit, un lieu qui aspire à ramener l'esprit vers cette chose qui semble s'être égarée au fond de nous et dont le nom est âme magique." C. Parmiggiani

Il bosco guarda e ascolta : la forêt regarde et écoute. Comme souvent dans le travail de Parmiggiani, l'Œuvre est ici composite, hybride, puisqu'elle combine des éléments végétaux, des arbres sur lesquels apparaissent des yeux (les traces laissées par la coupe opérée sur des branches proches de la racine), et des éléments de bronze qui constituent des oreilles : à la fois allusion à  l'oreille coupée de Van Gogh et reproduction agrandie d'après un modèle de sculpture antique. La Nature et l'Antique, deux dimensions qui restent présentes dans l'art de Parmiggiani. Dans cet espace végétal "où existe encore et résiste la vérité de la nature"1, la discrétion est de mise. Mais l'œuvre attire, elle appelle en tout cas le spectateur à vivre une expérience à la fois physique et métaphysique. Il bosco guarda e ascolta possède un certain caractère onirique, l'oeuvre provoque cette agréable sensation que l’on a parfois en étant à demi éveillé, cet état où toutes les projections sont encore possibles. Mais plus que d'apparition soudaine, il s'agit d'une lente mutation : la nature a récompensé notre exploration discrète mais soutenue de son espace en nous révélant son âme, ses métamorphoses intérieures.

© PHOTOGRAPHIE : FLORIAN TIEDJE / CEAAC. TOUS DROITS RÉSERVÉS

161 Rue Mélanie, 67000 Strasbourg, France Itinéraire

À découvrir également