Crédits photo : CHRISTOPHE HARAUX / VILLE DE STRASBOURG
InstallationDétour
Par
  • Jimmie Durham
2018/04 - 161 rue Mélanie Découverte inopinément par le regard en bordure d'une pelouse, comme "tombée du ciel", cette boule de granit s'impose avec l'évidence muette et massive des évènements qui surviennent brutalement dans un environnement familier même si avec sa forme arrondie – malgré sa dureté – par l'érosion glaciaire, elle donne également une idée de la lenteur puissante des processus naturels. À l'inverse, le caractère artificiel du tuyau peint, avec ses fragments soudés, ses tronçons rectilignes changeant de direction par des coudes à angle droit, paraît tout aussi évident. Pourtant, cette distinction claire entre ce qui relève de la nature, d'une part, et de l'intention, de l'activité humaine, de l'autre, ne tarde pas à se brouiller : vu de profil, ce tuyau émerge du sol et s'articule pour épouser le contour de la pierre comme le ferait un reptile sortant de terre pour serpenter quelque temps sur l'herbe avant de replonger sous la surface en fin de parcours. Au fil de son tracé, cette œuvre invite alors silencieusement à considérer les relations entre le visible et l'invisible, entre le caprice d’un tracé et l'obscure nécessité – aux effets parfois dramatiques – des cycles naturels. 161 Rue Mélanie, 67000 Strasbourg, France Itinéraire

À découvrir également