Crédits photo : Camille Krugler
PeintureAbstractions libres
Par
  • Wose
2020/01 - Parc de l'Orangerie (coté Bon Pasteur)

Les gris et tristes blocs de béton anti-intrusion posés depuis plusieurs mois à l’entrée du parc de l’Orangerie, côté Bon Pasteur, ont été transformés en un “Mur idéal” de couleurs. On part d’un drapé du drapeau européen et on glisse par un camaïeu de couleurs jusqu’au vert végétal prêt à se faire absorber par les feuillages environnants.

L’idée, rendue possible grâce au soutien de la Ville, revient à l’association Mots-Arts et au Conseil de quartier des XV. “Ces blocs protègent les promeneurs du parc contre les intrusions de véhicules, explique Enrique Uribe, président de l’association. Au-delà de la simple décoration, nous avons voulu que la création artistique soit aussi libératrice.”

Le travail a été confié à Simon Morda-Cotel, dit Wose, diplômé depuis 2016 de la Haute école des arts du Rhin, qui se définit comme “un artiste plasticien et muraliste”. “Par ces abstractions libres, j’ai voulu signifier ce qui nous unit : les parcs sont des zones de transition, de flux organiques, de liberté”, explique l’artiste. Il décrit son travail comme “deux semaines de bonheur, qui m’ont permis de rencontrer des gens du quartier”.

Jean de Miscault

8 Rue du Bon Pasteur, 67000 Strasbourg, France Itinéraire

À découvrir également