Le 6 septembre 2019

La première édition du COLORS - Contemporary Urban Art Festival donne des couleurs à la capitale européenne !

La première édition de COLORS - Contemporary Urban Art Festival, ouvre ses portes ce soir ! C’est dans un lieu unique et encore inconnu du public, le garage de l’hôtel Graffalgar, que prend place cet événement unique, dédié au street art et à l'art urbain. L'exposition sera visible tous les week-end jusqu'au 29 septembre et sera marquée par une programmation dans le lieu, ainsi qu'en hors les murs. 

Unique en son genre, le COLORS - Contemporary Urban Art Festival démarre ce soir à 18h avec un vernissage public. L'occasion de découvrir le lieu, les oeuvres pensées par les 17 artistes invités mais également de passer un moment convivial tout en profitant des sons habillement distillés par le dj Zee Reach (Tropicales, Favela, Trap, Hip hop et Moombah).

Le COLORS - Contemporary Urban Art Festival propose de faire (re)découvrir le graffiti et le street art à travers une exposition riche en couleurs. Une suite logique au projet de customisation de l'espace public, pensé dans le cadre du OFF du NL Contest en 2018 et renouvelé en 2019. Le garage du Graffalgar s'est avéré être un lieu incontournable pour cette première édition, de part son engagement en matière d'art (chaque chambre de l'hôtel ont en effet été investies par des artistes, essentiellement issus de la rue), mais également par son cachet, dans un style "friche" qui est représentatif des principaux terrains de jeu des artistes.

En tout, ce sont 500 m² de surface qui ont été exploité par 17 artistes locaux, nationaux et internationaux. Plus d’un mois a été nécessaire à la conception de ces oeuvres d’art, entre les travaux d’aménagement fait en amont et le temps qu’il a fallu aux artistes pour les réaliser. Il y en a pour tous les goûts : de nombreux styles d'art urbain, du pochoir aux lettrages graffiti, des fresques aux installations ont été représentés.

Un garage coloré, mais pas que…

Avant d’entrer dans cet immense hangar, on peut dès l'entrée remarquer douze boitiers électriques de la société Socomec, mécène de l’évènement, décorés par les artistes. C’est d’ailleurs la customisation artistique de ces boitiers à travers la ville durant deux ans, qui a été l’un des éléments déclencheurs du festival. Dans le garage, au-delà des graffitis qui ornent les murs, on peut découvrir des installations réalisées, toujours dans l’esprit des cultures urbaines. Trois pièces ont été aménagées pour accueillir ces oeuvres en 3D. Chaque création, que ce soit les peintures, graffitis ou les installations, cherchent à transmettre un message. Sans aucune concertation ou consigne particulière donnée, se sont sensiblement les même thématiques que les artistes ont voulu aborder : la nature en danger et la société, de plus en plus folle, qui menace notre planète Terre. 

C’est un réel lieu éphémère monté de toutes pièces que COLORS - Contemporary Urban Art Festival propose au public. Un bar, un pop-up store, des coins détente et d’autres petites animations se sont fondues dans le décor. Une véritable seconde vie pour ce lieu qui n’avait plus vu passer grand-monde depuis quelques temps.

Un festival qui investit toute la ville...

Le Festival ne va pas se cantonner au seul lieu du garage Graffalgar. Pendant un peu plus de trois semaines, toute une programmation hors des murs est également prévue. Parmi les principaux temps forts, la diffusion au cinéma Star Saint-Exupéry du documentaire Magic Pantonio - la colère de l’héroïsme, avec la présence du réalisateur Jérôme Thomas le 10 septembre ; des performances live dans toute la ville et au-delà (Schiltigheim et Vendenheim), des visites guidées...

Un événement immanquable pour les amateurs d'art urbain ainsi que pour tous les curieux en soif de couleurs ! 

On vous en dit pas plus, et on vous laisse découvrir un petit aperçu avec le teaser

+ d'infos

Antoine Baret & Emilie Jade Vauban