Le 12 octobre 2018

CHANOIR à Neuf-Brisach

Dans la continuité des résidences artistiques du Musée des arts urbains et du street art de Neuf-Brisach qui a ouvert ses portes le 7 juillet dernier, le musée MAUSA Vauban accueille ce samedi 13 octobre l’artiste franco-colombien CHANOIR pour une performance en live !

Chanoir : 
Alberto VEJARANO, alias CHANOIR, est un artiste Franco-colombien, né en 1976 à Bogota. Il vit et travaille actuellement à Paris. Dès 1996, il se passionne pour la culture post graffiti et fonde le collectif 80. Il étudie aux Beaux-Arts de Paris auprès de Jean-Michel Alberola et sort diplômé en 2002. Pendant ses études, il donne des cours de dessin à une petite fille qui lui offrira un dessin: un gros chat. C’est un déclic ! Il a alors l’intuition que ce chat ne le quittera plus. Il le placarde sur les murs et peaufine sa technique : ses « chas » sont de toutes les couleurs, de toutes les formes, de toutes les races, tous libres et égaux. Il invente la métamorphose de son logotype. Depuis plus de quinze ans, Chanoir travaille au spray dans les rues du monde entier, ou sur toile dans son atelier.

Alberto VEJARANO Passionné par la culture post-graffiti il réalise de nombreuses fresques aux quatre coins du globe.Ses créations s’articulent autour du monde de l’enfance. Un univers insouciant, coloré et ludique; où il met en scène les différentes mythologies des dessins animés d’une culture mondialisée (Mickey Mouse, Winnie , Superman…) qu’il réinvente grâce à la métamorphose systématique son logotype.

Il a collaboré avec de grandes marques prestigieuses tels que Cacharel pour la préparation de ses imprimés collections été 2011, Samsung sur affiche géante placée sur la conciergerie à Paris en 2012, la fondation Cartier en 2009 ou il présente plusieurs oeuvres pour l’exposition « né dans la rue. »

Chanoir revendique le coté apolitique de sa peinture. Il est à contre courant des artistes tels que Banksy,Obey,Vhils… qui utilisent le street art pour faire passer un message, souvent politique. Chanoir n’est ni dénonciateur ni vindicatif, son message est simple : « Arrêtons d’intellectualiser l’art ! ». En effet, l’artiste a une véritable aversion envers le mélange des genres comme l’art avec la politique. Bien souvent ce mauvais mélange exprime un point de vue purement individuel, celui de l’artiste, imposé dans la rue et aux spectateurs mais qui ne révèle pas forcément une vérité partagée par tous.

Pour Chanoir, l’artiste doit rester à sa place et garder sa vocation première sans se mêler du politique. Sans influences ni références médiatiques, ses peintures déclenchent des émotions fortes. Un subtil mélange de couleurs pour un appel à la bonne humeur. On retrouve dans son travail cette sensibilité propre à l’artiste ; le spectateur est immergé dans un univers étrangement heureux, serein et réconfortant qui le ramène souvent à ce sentiment d’insouciance propre à l’enfance.

Source de la bio : StripArt

Horaires :
Samedi 13 Octobre 2018 de 11h à 19h
Tarifs : 10€/réduit 8€/groupe 7€
Gratuit pour les -10 ans

MAUSA Vauban - Musée d'Art Urbain et du Street Art
Place de la Porte de Belfort - Neuf-Brisach
www.mausa.fr/mausavauban/